Le site des CREPSC

Centres de recherche des petites structures et de la communication

Accueil > Nos recherches > Mutualisation des recherches > Ingrédients nécessaires > L’environnement > Structures intégrées dans l’environnement

Structures intégrées dans l’environnement

La présence des structures éducatives dans le milieu dont sont issus les enfants

 
L’environnement de l’enfant, à l’intérieur de l’école comme à l’extérieur, est la source et le moteur essentiel qui justifient et enclenchent ses processus d’apprentissage. L’appréhender, le comprendre, pouvoir s’y insérer comme le transformer, y vivre et vivre avec lui, l’environnement physique et humain, présent comme passé, est la source même et la seule raison qui peut pousser à... s’éduquer.
Vouloir asseptiser l’école, empêcher l’environnement de l’enfant d’y pénétrer, ne pas inclure l’école dans cet environnement, quel qu’il soit, c’est couper l’école et l’enfant de tout ce sur lequel peut se bâtir la construction de sa personne. Il faudra que l’on comprenne un jour que ce sont la communauté et l’environnement dans lesquels l’enfant vit qui sont éducatives et non pas les seuls enseigannts . L’école n’étant (ou étant surtout) que le carrefour ou la lecture de cet environnement peut se transformer en langages, ou la communauté à laquelle elle appartient (village, quartier..) pourra apporter son propre savoir.
Réaliser l’osmose entre l’école et son environnement, laisser pénétrer l’environnement, aller dans cet environnement. Comment ? Qu’est-ce que cela induit ? Quelles nouvelles représentations peuvent en naître ?